• Enfant dans un village reculé du Burkina Faso

Le Parrainage

Le parrainage : une solution de survie pour beaucoup d’enfants

Au Burkina Faso : le parrainage d’un enfant est de 20 euros par mois. Cette somme permet la scolarisation d’un enfant, de payer ses fournitures scolaires, une partie de sa nourriture et de donner un salaire aux enseignants.

Il permet à des enfants en situation de pauvreté d’accéder à la connaissance afin :

  • d’évoluer dans son milieu social.
  • de ne plus être en situation de dépendance à l’âge adulte.
  • de rompre avec les coutumes culturelles destructrices (comme l’excision, le mariage forcé ou la mendicité lorsque lune mère accouche de jumeaux).
  • de donner un avenir à un plus défavorisé que soi.
  • d’apporter non seulement une aide financière mais aussi morale.

Les enfants sont issus du Burkina Faso, de la banlieue de la ville de Ouagadougou et d’un village loin de la capitale. Ils vivent en dessous du seuil de pauvreté. Rares sont ceux qui mangent à leur faim. Ils sont parfois orphelins à charge d’une famille déjà très défavorisée. Ils ont tous le désir d’être scolarisés et s’engagent pour une scolarité à du long terme. Ces futurs élèves sont sous la responsabilité du représentant légal de l’association dans le pays. L’association vérifie le sérieux du tuteur familial et de l’enfant dans son parcours scolaire. Les élèves sont préparés à des diplômes nationaux dans les écoles de l’association mais aussi dans des écoles privées, partenaires de Cyrus-international ou des écoles nationales.